Paris Plage & Baleine Perdue …

Voix d'Europe

  Sur les quais parisiens abandonnés… gît un cétacé échoué ! Fin juillet, les Parisiens ainsi que de nombreux touristes de passage dans la capitale ont fait la rencontre d’une baleine gisant sur le quai de la Tournelle. La scène, incroyablement réaliste, en a étonné plus d’un. Mais comment Paris s’est-elle transformée en plage ?

Une-baleine-echouee-en-plein-Paris

Crédits photo : http://www.paris-match.com

  Au premier regard, on pourrait y croire. Mais il n’en est rien : ce n’est pas une vraie baleine qui s’est échouée sur le quai de la Tournelle au coeur de Paris, il s’agit en réalité d’une oeuvre d’art conçue par le collectif belge Captain Broomer, qui regroupe des artistes écologistes. Etendu près de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le cachalot de 20 mètres de long est fait de plastique, bien que son réalisme soit particulièrement frappant. « Notre but est de jouer avec les frontières entre la fiction et…

View original post 175 mots de plus

Le Bonheur des Dieux

« Les Jardins de Monet » Juin 2017

« Gavée de chlorophylle et d’azur, j’avais plaisir à m’arrêter, dans des villes ou des villages, devant des pierres que l’homme avait ordonnées. La solitude ne me pesait jamais. Je m’étonnais inlassablement des choses et de ma présence ; cependant, la rigueur de mes plans changeait cette contingence en nécessité. Sans doute était-ce là le sens — informulé — de ma béatitude : ma liberté triomphante échappait au caprice, comme aussi aux entraves, puisque les résistances du monde, loin de me brimer, servaient de support et de matière à mes projets. Par mon vagabondage nonchalant, obstiné, je donnais une vérité à mon grand délire optimiste ; je goûtais le bonheur des dieux ; j’étais moi-même le créateur des cadeaux qui me comblaient. »

La Force de l’Âge,
Simone de Beauvoir 

LA LA LAND told by Alyssa

Je suis sûre que vous avez tous, oui tous, récemment entendu parler du long métrage La La Land. Cette oeuvre cinématographique d’une beauté indescriptible, où l’on peut retrouver deux prodiges du cinéma : Ryan Gosling et Emma Stone. Vous savez, le film ayant remporté toutes ses nominations aux Golden Globes et qui est nominé quatorze fois aux Oscars. Vous m’avez comprise je pense.

Processed with Rookie Cam

Vu son grand succès aux Etats-Unis et toutes les critiques élogieuses qu’il avait reçu, je me devais d’aller le voir. Chose dite, chose faite!

La première fois que j’ai regardé la bande annonce, il y a quelques semaines de cela, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai toujours été passionnée de comédies musicales, vous savez les troupes qui parcourent la France, mais sous la forme de film, c’était ma première fois. Bon je l’admet, il y a eu High School Musical mais non seulement ça date…

View original post 301 mots de plus

Paris et la Seine by Paul Verlaine

A l'approche du soir

PARIS ET LA SEINE

Toi, Seine, tu n’as rien. Deux quais, et voilà tout,

Deux quais crasseux, semés de l’un à l’autre bout

D’affreux bouquins moisis et d’une foule insigne

Qui fait dans l’eau des ronds et qui pêche à la ligne

Oui, mais quand vient le soir, raréfiant enfin

Les passants alourdis de sommeil et de faim,

Et que le couchant met au ciel des taches rouges,

Qu’il fait bon aux rêveurs descendre de leurs bouges

Et, s’accoudant au pont de la Cité, devant

Notre-Dame, songer, cœur et cheveux au vent !

Les nuages, chassés par la brise nocturne,

Courent, cuivreux et roux, dans l’azur taciturne;

Sur la tête d’un roi du portail, le soleil,

Au moment de mourir, pose un baiser vermeil.

L’hirondelle s’enfuit à l’approche de l’ombre

Et l’on voit voleter la chauve-souris sombre.

Tout bruit s’apaise autour. A peine un vague son

Dit que la ville…

View original post 323 mots de plus

At the Edge of the Old World by James Dee Clayton

Cette galerie contient 16 photos.

Originally posted on Diary of an Aesthete:
Burning red suns fall across a land of sand, colour and burgeoning hearts, where wild creatures tall as trees roam freely, the lion awaits, an oasis brings rest and peace, and the stars glow brightly in an ink-black sky. You are swallowed into another portal of culture – mesmerised by…

Blanchisseuses by LeFouDuRoy

le fouduroy

blanchisseuses Blanchisseuses sur les quais de Seine. Paris, vers 1860.

« Onze heures sonnaient. La moitié des laveuses, assises d’une jambe au bord de leurs baquets, avec un litron de vin débouché à leurs pieds, mangeaient des saucisses dans des morceaux de pains fendus. Seules, les ménagères venues là pour laver leurs petits paquets de linge, se hâtaient, en regardant l’œil-de-bœuf accroché au dessus du bureau. Quelques coups de battoir partaient encore, espacés, au milieu des rires adoucis et des conversations qui s’empâtaient dans un bruit glouton de mâchoires. »

Extrait de L’Assommoir d’Emile Zola.

View original post