A Day at the Farm by gunnardeckare

Publicités

Tom Plevnik back from Paris

Tom Plevnik photography

but only physically … my head is still in Paris. Now I’m starting the hard work, editing photos. Within two weeks I walked almost 210 km, made 3,500 photos and drank a lot of coffee. I haven’t written about coffee yet but I depend on coffee. Maybe next time. All these photos are captured with Samsung Note4… the rest come later. Thanks to everyone who’s following me.

20170915_084319-01 Rue Irénée Blanc

20170915_141411-01 Rue des Ecouffes

20170916_085216-01-01 Rue Cremieux

20170916_085642-01 Rue Cremieux

20170916_105355-01 Passage Lhomme

20170916_174631-01 Passage d’Enfer

20170916_183552-01 Pont Saint-Louis

20170917_120400-01 Musée de Montmartre

20170917_185549-01 Pont des Arts

20170919_120158-02 Avenue Frochot

20170919_124805-01 Rue Montmartre

20170920_082733-01 Place du Trocadero

20170920_171138-01 Hôtel du Nord

20170920_182829-01 Rue Vieille du Temple

20170922_090147-01 Jardin du Palais Royal

View original post

There was Hell on Earth, Bosnia 92 by Aphadolie

Aphadolie

 
 
.

Bienvenue en enfer

.
.
.
L’homme qui répond aux questions ci-dessous, raconte comment lui et son clan ont survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie en 1992.
 
Sans eau, sans électricité, sans pétrole, sans système de santé, sans protection civile, sans systèmes de distributions ou de réseaux traditionnels, ce survivant devenu par la suite survivaliste, témoigne sans détours d’une survie urbaine crue et pragmatique.
 
L’échange est long, et ce qui est présenté ici n’est qu’une ligne droite pouvant nous faire conscientiser certaines lacunes, ou encore remettre en cause certaines idées quant a l’effondrement de la normalité dans un univers urbain.
 
L’avantage de ce retour d’expérience, est qu’il est bâtit sur un questionnement purement survivaliste issu du forum « Survivalist Boards », et que l’orientation de l’entretient est donc extrêmement ciblé sur les réalités d’une survie urbaine…

View original post 3 649 mots de plus