Blanchisseuses by LeFouDuRoy

le fouduroy

blanchisseuses Blanchisseuses sur les quais de Seine. Paris, vers 1860.

« Onze heures sonnaient. La moitié des laveuses, assises d’une jambe au bord de leurs baquets, avec un litron de vin débouché à leurs pieds, mangeaient des saucisses dans des morceaux de pains fendus. Seules, les ménagères venues là pour laver leurs petits paquets de linge, se hâtaient, en regardant l’œil-de-bœuf accroché au dessus du bureau. Quelques coups de battoir partaient encore, espacés, au milieu des rires adoucis et des conversations qui s’empâtaient dans un bruit glouton de mâchoires. »

Extrait de L’Assommoir d’Emile Zola.

View original post

Publicités

Qu’as-tu fait? by trainsurtrainghv

Rien non plus ! Et vous ?

trainsurtrainghv et hyacinthe46

charly

Dimanche de novembre à Epinay, pluvieux, du moins m’en suis-je aperçue ce soir.

Le dessin avant midi. Un peu de couleur après le repas pris dans la cuisine et quelques heures plus tard la nuit tombe déjà , je range ma table dans l’atelier.

-Et toi qu’as-tu fait?

-Rien. GHV

View original post

Rembrandt Intime, Expo, Paris

(c) Paris, musée Jacquemart-André – Institut de France / Studio Sébert Photographes

Florilèges

Jusqu’au 23 janvier, le Musée Jacquemart-Andréprésente une exposition retraçant la vie et la carrière de Rembrandt van Rijn (1606 – 1669), le plus célèbre des peintres hollandais. Cette exposition s’organise de façon chronologique et, pour quelques salles, thématique, autour des trois chefs-d’oeuvre du musée Jacquemart-André : Le Repas des pèlerins d’Emmaüs (1629), le Portrait de la princesse Amalia van Solms (1632), et le Portrait du docteur Arnold Tholinx (1656). À cette occasion, nous vous proposons un petit tour d’horizon des grandes périodes et œuvres de la carrière du peintre aux 80 autoportraits, à travers plusieurs œuvres présentées dans cette exposition.

View original post 1 714 mots de plus

Sting redonne vie au Bataclan, le 13 novembre 2016 : « Nous ne les oublions pas » !

« Fragile », Sting, Bataclan, Paris, 12 novembre 2016

Chrispoèteofficiel.............

Le chanteur Sting a commencé le concert de réouverture du Bataclan par une minute de silence, en hommage aux victimes tuées dans l’attentat du 13 novembre 2015.

Il a d’abord tenu à rendre hommage aux victimes. Le chanteur Sting a commencé le concert de réouverture du Bataclan samedi par une minute de silence, en hommage aux 90 victimes qui ont perdu la vie dans l’attentat du 13 novembre 2015. « Nous ne les oublions pas », a déclaré le chanteur.Un instant filmé et twitté par Juliette Méadel, la secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Aide aux victimes. »Ce soir nous avons deux tâches à concilier : d’abord se souvenir de ceux qui ont perdu la vie dans l’attaque, ensuite célébrer la vie, la musique dans ce lieu historique », a ajouté en français le chanteur britannique avant la minute de silence, suivie du morceau Fragile.Une soirée émouvante pour les 1.500 spectateurs…

View original post 294 mots de plus